Pour qui? Pourquoi?

Qui va chez le psychologue?

Une vieille croyance, qui semble bien ancrée, laisse entendre que seuls les fous vont chez un psychologue. C'est peut-être vrai. En ces temps où le stress, le mal-être et la dépression semblent de plus en plus répandu dans la société, il faut peut-être être un peu fou pour vouloir se sentir mieux à long terme plutôt que de trouver des solutions à court terme qui ne vous satisfont pas vraiment. A défaut d'être fou, il faut déjà de la lucidité pour reconnaître le problème et du courage pour oser y faire face et souvent se retrouver face à soi-même. C'est probablement ce courage et cette lucidité qui vous amène à lire ces lignes et qui vous mène vers un psychologue. Bien sûr, vous pouvez probablement vous en sortir tout seul, faire appel à vos ressources intérieures et remonter la pente. Cependant, parfois, notre parcours de vie ne nous à pas donné l'opportunité d'apprendre à mobiliser les bonnes ressources, à trouver notre chemin. Le psychologue est là pour vous servir de boussole le temps que vous appreniez à vous orienter par vous-même.

Pour quelles raisons?

Les situations qui mènent chez un psychologue sont nombreuses et variées. Elles sont toutes différentes, uniques et en même temps unies par la souffrance que ces situations généraient et le sentiment de fatalité qui pouvait être lié à ses souffrances. Pour ces situations, tout comme pour bien d'autres, quelques consultations avec un psychologue psychothérapeute sont souvent suffisante pour retrouver une plus grande liberté et un mieux être.

Si vous avez une étiquette qui semble définir votre mal, Emmanuel aides des personnes ayant des difficultés liées: